La tenue a toujours été symbolique dans le domaine de la gastronomie, de la restauration et de l’art culinaire. Et cela, même si la fonction première de la veste, du tablier et du pantalon de cuisine est de protéger le professionnel et ses vêtements. Avec le temps, les clients et les consommateurs ont appris à reconnaître une enseigne rien qu’avec la façon dont les employés s’habillent. Même la toque est devenue un accessoire évocateur. Il est donc important de sélectionner la bonne tenue de cuisine. Mais comment s’y prendre ?

Comment bien choisir sa veste de cuisine ?

La veste est le premier vêtement de cuisine qu’il faut prendre en considération. C’est elle qui forme l’aspect général de la tenue. Ici, la composition textile est un critère de choix important. Le coton demeure le meilleur matériau. Le tissu est respirant et limite les risques de forte transpiration. Il est aussi très confortable et facile à nettoyer. Les modèles en polycoton (constitués d’un mélange de polyester et de coton) sont actuellement les plus présents sur le marché. Le tissu a l’avantage d’être souple, léger et résistant aux salissures. Toutefois, pour que la veste de cuisine soit bien respirante, il faudra que les professionnels choisissent une pièce de grande qualité.

Même dans les conditions les plus difficiles, le cuisiner doit se sentir à l’aise dans sa tenue. C’est pour cette raison qu’il lui faudra avant tout privilégier le confort. La veste ne sera pas trop serrée ni trop large. Si le professionnel hésite sur la taille qui lui convient, des guides sont proposés par les confectionneurs afin de l’aider à prendre la bonne décision. Et puis, il y a le côté pratique, fonctionnel. Les costumes sont conçus pour aider les cuisiniers à mieux s’appliquer dans leur travail. Ainsi, devant le fourneau, la veste permettra aussi de réaliser les tâches dans les meilleures conditions. Sur ce point, les vestes qui disposent de plusieurs poches de rangement sont plus avantageuses.

Pour finir, la fixation des boutons peut également servir dans le choix d’une veste de cuisine. Il s’agit bien plus d’un critère esthétique que pratique même si un modèle facile à ouvrir et à fermer est toujours plus intéressant. Les pièces utilisant des boutons boules confèrent un petit côté fantaisiste et authentique à la tenue du professionnel. Quant à celles qui présentent des boutons de pression, on mise surtout sur l’aspect moderne du vêtement. Dans tous les cas, les fermetures ont pour rôle d’apporter une touche d’originalité, de subtilité à l’ensemble du costume. Pour un look encore plus classe, les chefs et commis peuvent opter pour les modèles avec des boutons de pression cachés.

Pantalon, toque et tour de cou

Le pantalon est un prolongement de la veste de cuisine pour donner au professionnel une allure impeccable. Et comme avec le précédent élément, il faudra veiller à trouver un tissu de qualité et à choisir la taille adéquate. Si le conforte est assuré, le côté esthétique ou encore le choix du style dépendra ensuite des envies de chacun. L’astuce est d’arriver à choisir une tenue distinguée et élégante.

Pour ce faire, on peut miser sur la coupe ou la contraste des couleurs. Un ensemble harmonieux apaise, tandis que les couleurs qui s’assemblent ont tendance à surprendre. L’objectif est de séduire les clients en valorisant l’image de l’enseigne auprès du public. Actuellement, il est également possible de commander chez les fabricants des modèles sur-mesures dont les caractéristiques sont précisées à l’avance. Par ailleurs, en plus de la veste et du pantalon, les professionnels pourront choisir une toque et un tour de cou qui viendront compléter leur tenue.

Recettes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.